Un retour sur la Spring Week

La Spring Week est finie, nous finissons à peine de ranger notre local, puisque nous avons profité du déménagement général pour repenser l’espace afin qui vous y soyez accueilli au mieux.

Pour ceux qui n’ont pas pu assister à l’évènement, ceux qui y ont assisté et qui se retrouveront dans cet article voici un retour sur une semaine créative.

La Spring Week#1, le festival de la culture textile, était organisé sur le cours de l’Argonne à Bordeaux du 26 mai au 2 juin. Cet évènement était une occasion de créer de la coopération autour de la création textile, pour montrer ce qu’elle peut-être aujourd’hui.
Le désir de ce projet était de créer une déambulation créative et récréative en se rendant d’un local à l’autre, puisque des locaux vacants du cours ont été investis durant l’évènement par des collectifs. Le but ? Expérimenter, innover, rassembler des pratiques autour du textile.

SW-affiche-print

 

=> L’évènement s’est déroulé en deux temps,
1 semaine : du 26 mai au 2 juin
1 temps fort : le samedi 1er et le dimanche 2 juin
3 résidences durant la semaine,
8 jours d’animations, d’ateliers, de déambulation autour de lieux d’expositions, de travail,      2 jours de ventes, d’expérimentations et de création autour du quartier.

Les résidences et les locaux investis :

 

POIVRE

C’est un collectif d’artistes multimédia bordelais. Dans le cadre de la Spring Week il était invité à expérimenter les possibilités de réunir le multimédia et les pratiques textiles, à travers notamment des ateliers et des installations diverses, à découvrir un peu plus bas.

ANTONIN+MARGAUX

Ce collectif est constitué de deux sérigraphes nantais, Antonin et Margaux, qui ont proposé dans le cadre de la Spring Week, des ateliers, une exposition autour de l’encre végétale et des collaborations.
En effet, lors de leur résidence, les sérigraphes ont réalisé une collaboration avec Sew&Laine, un projet autour des points de couture, qui vous pouvez retrouver ici, avec toutes les explications.

colaboration
L’UPCYCLETTE

Est un collectif bordelais, qui rassemble plusieurs créatrices autour de la récupération textile. Dans le cadre de la Spring Week, elles se sont consacrées toute la semaine à la réalisation d’une collection de vêtements, pour femme et pour homme en retravaillant des chemises données par Amos. Un travail de revalorisation du déchet textile, qui donna lieu à une collection étonnante et originale.

IMG_1100

Le collectif à également collaboré lors de sa résidence avec ANTONIN+MARGAUX, puisque des hot dog et des planètes hot dog ont été sérigraphiés sur une des tenues, la robe patineuse.

=> Le travail de ces trois collectifs a permis de montrer un panorama de ce qui pouvait se faire en terme de textile aujourd’hui, à travers, la création, la revalorisation et le croisement des pratiques.

Le local 65 : un lieu dédié à l’écotextile

Durant l’évènement, les visiteurs pouvaient découvrir dans le local 65, à la fois :

-L’exposition de sérigraphie végétale d’ANTONIN+MARGAUX,
-La collection réalisée par l’UPCYCLETTE,
-La collection CHUT produite par Sew&Laine à base de Trapilho

DSC01566
DSC01571

Le local 66 : un lieu textilo-sonore

Dans le local 66, on pouvait découvrir un ensemble d’installation :

-Les installations de POIVRE, la vitrine interactive, la cartographie du paysage sonore d’un atelier de couture (explication un peu plus bas)
-Le Synth&Laine, un synthétiseur tout en tricot faisant de la musique
-Un « pin board » afin que les participants puissent accrocher les photos faites avec un fujifilm pour que chacun puisse prendre une vue de ce qu’est la Spring Week pour lui.

DSC01581
DSC01578

Le local 75 : un lieu réservé à l’enfance

Dans le local 75 était présent durant le week end, des créateurs pour les plus petits.

DSC01494

Lundi 27 mai :

Les sérigraphes nantais, ANTONIN+MARGAUX ont animé un atelier auprès des élèves du lycée Saint Vincent de Paul, pour leur proposer de sérigraphier avec des encres végétales réalisées à partir de légumes. Lors de cette initiation, les élèves ont pu produire leur sac « Spring Week » avec un joli dégradé de couleur.

seri1
serigraphie

 

Mardi 28 mai :

L’artiste Rustha Luna Pozzi-Escot ouvrait les portes de son atelier Ropa au public, pour proposer à tous de participer à une de ces oeuvres, faite à partir de peluches déstructurées. Une occasion de venir découvrir son travail et partager un moment créatif.

IMG_0988

Mercredi 29 mai :

Le collectif POIVRE, a proposé deux ateliers aux enfants, avec une session matinale et une autre l’après-midi. Durant cet atelier, les enfants ont pu enregistrer les bruits que l’on pouvait entendre dans un atelier de couture.
La capture sonore, réalisée grâce à un matériel adapté c’est faite dans les locaux du 85 cours de l’Argonne, alors que les machines étaient utilisées à plein régime, que les aiguilles tricotaient… les enfants ont donc pu choisir à leur guise les bruits à enregistrer. Cet atelier à permis aux enfants de découvrir les différents bruits présents dans la pratique textile et les transformer en un objet numérique, l’enregistrement sonore.
Ces enregistrements ont permis de réaliser des cartes (une carte = un bruit enregistré) à coller sur un mur, à la lecture de ces cartes par une webcam un son se produisait, ainsi le public pouvait composait des morceaux de bruits en les mixant et choisissant l’ordre dans lequel les coller.

atelierspoivre

Jeudi 30 mai :

Au programme, une journée professionnelle dédiée à la création. ANTONIN+MARGAUX, ont animé une journée Etsy, pour permettre aux créateurs de comprendre le fonctionnement du site, comment créer leur boutique et surtout comment la valoriser, lui donner de la visibilité… Cette journée fut un temps de partage et d’entraide entre les créateurs, une expérience enrichissante pour tous.

Sans titre - 1

Vendredi 31 juin :

ANTONIN+MARGAUX, ont de nouveau proposé un atelier sérigraphie aux élèves du lycée Saint Vincent de Paul de Bordeaux, pour leur faire fabriquer des encres végétales à partir de légumes. Ces encres ont ensuite été utilisées pour sérigraphier des totes bags « Spring Week » !

seri

Samedi 1er Juin :

Il s’en passa des choses en ce premier jour de temps fort, l’installation des créateurs, les ateliers, la musique le bar à goûter, les popcorns, les barbapapa…

Samedi, commença la vente de créateurs qui se prolongea jusqu’au dimanche soir, une jolie sélection de vêtements, bijoux, accessoires, décoration, de la sérigraphie… pour les adultes au n°85, mais aussi pour les enfants puisque le local au n°75 du cours de l’Argonne leur était réservé. Durant ces deux jours, étaient présents, La Théière ElectrikJolies MomesAntonin+MargauxNomadic ReveryEmylineDes coquelicots dans la pocheGaelle Quemeneur, Taton, Shiro BohoCHUTLes Petits VintageLes MinibouxAlbane d’ArgenceTatitataPacotilles, l’Upcyclette, Etincelle

DSC01460

DSC01528

goûter
Pendant ce temps, l’artiste Rustha Luna Pozzi-Escot, animait un atelier de tableau textile. A partir d’un tableau, le public était invité à placer des chutes de tissus de façon à reproduire le tableau de façon pixélisée pour un résultat du plus bel effet.

DSC01457

L’après-midi, Allez les filles a pris ces quartiers sur le parking du cours de l’Argonne pour proposer un Funky Kids à tous les enfants, un danseur était même là pour apprendre aux plus petits quelques pas de danse. Le parking fut bien rempli d’enfant criant et dansant sur les rythmes joyeux de la musique afro-américaine.

DSC01455DSC01443

A la tombée du jour, le collectif POIVRE, a pu créer l’étonnement et la curiosité des passants, en mettant en place une vitrine interactive au n°66 de la rue. L’installation d’un vidéo-projecteur et d’une kinect permettait de dessiner sur la vitrine grâce au détecteur de mouvement. Il n’y avait plus qu’a bouger les bras et essayer de faire de jolis dessins.

DSC01592DSC01593

Plus tard, le parking s’étant vidé du public jeune, se sont les adultes qui ont pris place pour le Dancing Urbain, un moment un peu fou et décalé, notamment lors du concours de Soul Clap, où les participants ont dû se déhancher pour séduire l’impitoyable jury composé d’Allez les filles et de Sew&Laine.

DSC01616DSC01621

 Dimanche 2 juin :

Le dimanche, la bonne ambiance était encore au rendez-vous, accompagnée d’un temps superbe !
La vente de créateurs à continué, accompagnée de plusieurs ateliers créatifs l’après midi, comme la réalisation d’une couronne en fleur, de broches collants avec Camille Dupuis, ou encore la création d’une guirlande de fanions.
Une agréable journée pour cloturer cette Spring Week#1.

IMG_1242IMG_1231IMG_1232IMG_1233IMG_1237

Nous remercions les participants, les danseurs, les curieux, les créateurs, les collectifs, les partenaires et l’ensemble des personnes qui nous ont permis de faire vivre ce projet de qualité et d’avoir fait que la bonne ambiance et la qualité étaient au rendez-vous.

Vous pouvez retrouver la Spring Week#1 vue par ANTONIN+MARGAUX ici, et l’article de la Princesse aux bidouilles par  où encore par Tatitata ici.

Nous remercions nos partenaires pour cette première édition :
La CUB
Ville de Bordeaux
Etsy
Radio Nova
Allez Les Filles
AMOS
Happen
Les Morphogénistes
Photo Dechartre

Ce projet a été possible grâce au soutien de la Mairie de Quartier et des commerces du Cours de l’Argonne et le soutien technique de Médias-cité. Un projet coopératif impliquant les acteurs du territoire.

Et nous gardons bien sûr les chaises détente et le soleil  pour nous en resservir très vite et vous proposer pleins d’autres surprises !
chaise

 
Ce contenu a été publié dans les projets, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *